Notre équipe

LE BUREAU

Marie CHAPOT

Co-présidente fondatrice

Présentation

Je suis diplômée d’une licence de Relations Internationales (ESPOL, Lille), et du master Human Rights and Multi-Level Governance de l’Université de Padoue (Italie). Mes intérêts de recherche portent en particulier sur la justice internationale et les droits des femmes. Mon mémoire de master porte sur l’option d’une justice restaurative pour les victimes/survivant.e.s de violences sexuelles liées aux conflits. J’avais rédigé mon dossier de recherche de licence sur Les militantes féministes et l’abolitionnisme pénal. Étude d’une position radicale.

Vincent LEFEBVRE

Co-président fondateur

Présentation

Diplômé d’une licence de Relations Internationales (ESPOL, Lille), et du Master Human Rights and Multi-Level Governance à l’Université de Padoue (Italie). Après un stage à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, j’ai effectué un stage au sein du Bureau de la Commissaire aux droits humains du Conseil de l’Europe, où je suivais notamment les questions liées aux droits environnementaux et migratoires. Je travaille désormais pour le European Implementation Network, ONG basée à Strasbourg qui travaille avec divers acteurs institutionnels et de la société civile européenne à l’exécution des décisions de la Cour européenne des droits de l’Homme. Mes intérêts de recherches se portent sur le droit des réfugié.e.s, le droit à l’environnement, la justice pénale, notamment la poursuite des responsables de génocide (culturel et environnemental) ainsi que l’interaction des différents degrés de juridiction dans la protection de ces droits et les mécanismes de responsabilisation qui s’y attachent.

Émilie Delahais

secrétaire générale

Présentation

Étudiant les Relations Internationales à ESPOL (Lille), je suis depuis toujours passionnée par la rédaction et animée par la volonté d’être utile, à mon échelle. Rejoindre GROW s’est rapidement imposé comme une évidence me permettant d’allier ces deux intérêts. Au sein d’ESPOL, j’ai été responsable du pôle rédaction du Caribou, association de sensibilisation à l’environnement, et j’ai effectué mon stage de licence à la mairie de Lambersart où j’ai pu rédiger un rapport préparant le prochain appel d’offres de la ville. Forte de ces expériences dans le milieu rédactionnel, j’espère apporter ma pierre à l’édifice au sein du think tank. C’est dans un milieu comme celui-ci que j’aimerais pouvoir m’épanouir, associativement et professionnellement parlant. 

Lucie FAYOUX

secrétaire générale

Présentation

Étudiante à Sciences Po Lille et à l’Université du Kent, je prépare un double-diplôme en sciences politiques et relations internationales. En parallèle, je suis une licence en Histoire de l’art, que j’essaie de relier à mon intérêt pour la défense des droits humains en situation de conflit en travaillant notamment sur la thématique de génocide culturel. Je m’intéresse aussi à la justice transitionnelle dans les sociétés post-conflit, à l’usage du viol comme arme de guerre et aux violations du droit des conflits armés.

Naomi Ouattara

trésorière

Présentation

Diplômée d’une licence de relations internationales à ESPOL (Lille, France), je suis aujourd’hui assistante comptable en alternance dans un cabinet comptable dans le cadre d’un BTS Comptabilité Gestion au Mans, ville où j’ai grandi. Anciennement engagée chez Amnesty International, je continue de m’engager pour les droits humains au sein de GROW en qualité de trésorière et au sein du pôle plaidoyer. Je m’intéresse particulièrement à la responsabilité sociétale des entreprises et aux dispositifs de restrictions des libertés individuelles, principalement en Europe et en Afrique.

PÔLE COMMUNICATION

Le pôle communication s’occupe de l’image du think tank. La mission est avant tout de créer et de partager du contenu sur les réseaux sociaux. Il s’occupe également de tous les visuels, des affiches, de la brochure, des newsletters et du merchandising.

Marie CHAPOT

co-Responsable Communication

Présentation

Je suis diplômée d’une licence de Relations Internationales (ESPOL, Lille), et du master Human Rights and Multi-Level Governance de l’Université de Padoue (Italie). Mes intérêts de recherche portent en particulier sur la justice internationale et les droits des femmes. Mon mémoire de master porte sur l’option d’une justice restaurative pour les victimes/survivant.e.s de violences sexuelles liées aux conflits. J’avais rédigé mon dossier de recherche de licence sur Les militantes féministes et l’abolitionnisme pénal. Étude d’une position radicale.

Marine POTIER

co-responsable communication & illustratrice

Présentation

Diplômée d’une licence LLCER (Langues, littératures, civilisations étrangères et régionales) parcours anglais, je suis actuellement étudiante en deuxième année de Master Traitement Automatique des Langues à l’UFR SLHS de Besançon (Bourgogne Franche-Comté) dans l’optique de devenir ingénieure informaticienne-linguiste. Même si mes études ne concernent pas directement les droits humains, je suis depuis toujours intéressée par les droits des femmes, des LGBTQIA+ et des enfants.

Vannina Bozzi-Robadey

chargée de communication

Présentation

Étudiant la Science Politique et les Relations Internationales à ESPOL, je suis très intéressée par la géopolitique et la gouvernance mondiale. Motivée par le fait d’acquérir des expériences intéressantes et enrichissantes, tant personnellement que professionnellement, je suis membre, au sein de l’école, de l’antenne d’UNICEF et de l’association ESPOMUN qui représente la délégation du Model United Nations d’ESPOL. Sensible à la justice socio-environnementale, le think tank GROW m’a semblé être l’organisme idéal pour concilier mon attrait envers la rédaction et la communication ainsi que mon intérêt quant aux droits humains et environnementaux.

Hermine De Moissac

chargée de communication

Présentation

Je suis actuellement en première année de Master in Human Rights and Humanitarian Action à l’École des affaires internationales de Sciences Po Paris. Particulièrement intéressée par les questions des droits des femmes et des droits des enfants, je suis actuellement à la recherche de stages dans ces domaines pour mon année de césure. Je suis diplômée d’un bachelor, que j’ai aussi réalisé à Sciences Po, avec une focalisation géographique sur l’Amérique latine et la Péninsule ibérique. Dans ce cadre, j’ai eu la chance de partir étudier une année à Salamanque, en Espagne.

Iman Seepersad

chargée de communication

Présentation

Originaire de l’Ile Maurice, je suis diplômée d’une licence en Relations International de ESPOL (European School of Political and Social Sciences). Au cours de cette licence, j’ai eu également l’opportunité d’étudier à HGU en Corée du Sud. Actuellement, je suis en Master de Peace, Conflict and Security, délivrée par UNITAR et la Universitat Oberta de Catalunya, avant de poursuivre l’année prochaine un second MSc en Human Rights and Politics à la London School of Economics. Mon parcours à façonner mes intérêts pour le droit humain, et plus particulièrement dans l’intersection entre la défense des droits des enfants dans les pays en guerre et la résolution des conflits internationaux. Ainsi, ma thèse de bachelor portait sur l’utilisation stratégique des enfants soldats dans la zone MENA, un sujet que je compte approfondir dans mon Master actuel. Mes intérêts se portent également beaucoup sur les droits des réfugié.e.s, le droit des femmes, l’accès à l’éducation pour les enfants en situation précaire et en zones de conflits, la transition écologique dans les pays en développements tel que L’ile Maurice, et le traitement des minorités communautaires et les conflits interculturels.

Adrien Ananie

Cartographe & Infographe

Présentation

Je suis actuellement en première année de Master in Human Rights and Humanitarian Action à l’École des affaires internationales de Sciences Po Paris. Particulièrement intéressée par les questions des droits des femmes et des droits des enfants, je suis actuellement à la recherche de stages dans ces domaines pour mon année de césure. Je suis diplômée d’un bachelor, que j’ai aussi réalisé à Sciences Po, avec une focalisation géographique sur l’Amérique latine et la Péninsule ibérique. Dans ce cadre, j’ai eu la chance de partir étudier une année à Salamanque, en Espagne.

PÔLE RELATIONS PUBLIQUES

Les Relations publiques sont en charge du carnet d’adresses de GROW, de contacter les personnalités pour des conférences, des tables rondes ou des colloques et tout autre acteur.rice extérieur.e.s, tels que les médias et autres organisations qui luttent pour la défense des droits humains dans le monde.

 

Apolline Barillé

Responsable des Relations publiques

Présentation

Après trois années d’études passionnantes à Sciences Po Bordeaux (dont une année à d’échange universitaire à l’Université du Sussex), j’ai intégré, en septembre 2023, le double master en Affaires publiques et Relations Internationales (MPIA) du Glendon College de l’Université de York (Toronto, ON) et de Sciences Po Strasbourg (France). J’ai développé, au fil des années, un vif intérêt pour le domaine de la santé publique, et plus particulièrement pour la gouvernance de la santé. Dans le futur, je souhaiterais mettre en œuvre des politiques publiques internationales favorisant l’égalité d’accès aux soins de santé pour chaque individu. Plus spécifiquement, j’aimerais me concentrer sur la protection et l’amélioration des droits médicaux des personnes vivant avec le VIH.

Emeline Dandeu

Chargée des relations publiques

Présentation

Actuellement en Master 2 Droit international et européen des droits fondamentaux, cela a toujours été une volonté depuis le début de ma licence de m’engager dans la défense des droits fondamentaux. Intéressée particulièrement par la défense des réfugiés et des migrants, cette dernière année m’a permis de me spécialiser notamment sur les questions relatives au traitement des migrants en Libye. Les thématiques autour de l’esclavage moderne font également partie de mes sujets de prédilections. Ainsi, mon engagement au sein de GROW me permet d’approfondir ses sujets de manière enrichissante. Mes objectifs par la suite sont de me professionnaliser dans le domaine du plaidoyer ainsi que de la gestion de projets humanitaires. 

Marion Decoularé-Delafontaine

Chargée des relations publiques

Présentation

Je suis étudiante en dernière année de licence en sciences politiques européennes à ESPOL (Lille). Passionnée par les enjeux environnementaux, la sécurité alimentaire, et le lobbying, je suis actuellement plongée dans l’écriture d’un dossier de recherche portant sur l’impact du lobbying sur les politiques environnementales européennes.

Honorine Deruelle

Chargée des relations publiques

Présentation

Je suis actuellement étudiante en 2ème année de licence Langue, Littérature et Civilisation chinoise à l’université de Lille. Je suis très intéressée par la Chine, et plus largement à l’Asie qui selon moi est un puits de ressources culturelles. Je porte un intérêt particulier aux droits humains, car je pense qu’on devrait tou.te.s être libres de faire ce que l’on veut et être fier.ère.s de ce que nous sommes ! J’aimerais, à la suite de ma licence, intégrer un master dans le domaine des relations internationales, notamment dans les relations euro-asiatique.

PÔLE JURIDIQUE

Le pôle juridique a pour mission de veiller à l’exécution des standards internationaux relatifs aux droits humains. Les activités du pôle s’orientent notamment vers la supervision d’affaires contre la France à l’échelle du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe ainsi que vers l’interaction avec les mécanismes onusiens des droits humains. En travaillant conjointement avec d’autres départements de l’association, notamment le pôle plaidoyer et le pôle droits humains, ses activités ont aussi pour but de promouvoir et d’enrichir le travail de recherche mené au sein du think tank.

Vincent Lefebvre

Responsable du pôle juridique

Présentation

Diplômé d’une licence de Relations Internationales (ESPOL, Lille), et du Master Human Rights and Multi-Level Governance à l’Université de Padoue (Italie). Après un stage à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, j’ai effectué un stage au sein du Bureau de la Commissaire aux droits humains du Conseil de l’Europe, où je suivais notamment les questions liées aux droits environnementaux et migratoires. Je travaille désormais pour le European Implementation Network, ONG basée à Strasbourg qui travaille avec divers acteurs institutionnels et de la société civile européenne à l’exécution des décisions de la Cour européenne des droits de l’Homme. Mes intérêts de recherches se portent sur le droit des réfugié.e.s, le droit à l’environnement, la justice pénale, notamment la poursuite des responsables de génocide (culturel et environnemental) ainsi que l’interaction des différents degrés de juridiction dans la protection de ces droits et les mécanismes de responsabilisation qui s’y attachent.

Niccolò Fantin

Chargé de mission juridique

Présentation

Diplômé d’une licence de Relations Internationales et Diplomatie de l’Université de Trieste et  d’un Master en Human Rights and Multi-Level Governance de l’Université de Padoue, mon parcours académique a été marqué par un vif intérêt pour l’intersection entre les méthodologies traditionnelles d’enquête sur les droits humains et les défis posés par l’ère digitale. Au-delà du monde universitaire, j’ai activement développé mon engagement dans le domaine des droits humains et des relations internationales en tant que journaliste freelance pour Koliba. Au travers d’articles de réflexion, j’ai exploré des sujets tels que les droits des minorités, les libertés fondamentales et la justice internationale. En outre, dans mon rôle actuel de chargé de projet et de communication au sein de l’ONG néerlandaise UpRights, qui se consacre à la poursuite de la justice et de la responsabilité pour les violations des droits humains, je suis profondément engagé dans le renforcement des processus d’enquête sur les violations des droits humains et les crimes internationaux.

Sarah Marie

Chargée de mission juridique

Présentation

Je suis diplômée d’une double licence en droit et en sciences politiques à l’Université Jean Moulin Lyon 3. J’ai poursuivi avec un double master 1 en France et au Liban à l’Université Saint Joseph en droit international public. J’ai également passé un diplôme universitaire en common law cette année-là. Ensuite j’ai obtenu mon master recherche et professionnel en droit de l’Homme et en droit humanitaire à l’Université Paris-Saclay. Mon mémoire de recherche portait sur l’impact des actes de terrorisme sur le droit des réfugiés, en France et aux États-Unis. Parallèlement, j’ai été admise au barreau de Paris à la fin de ma première année de master et j’ai suivi l’école des avocats de Paris durant mon master 2. Après environ un an et demi d’école, j’ai obtenu le certificat d’aptitude à la profession d’avocat en octobre 2023. Durant ces belles années, j’ai effectué de multiples stages, principalement en droit d’asile, droit pénal et justice pénale internationale.

PÔLE DROITS HUMAINS

Le pôle droits humains réalise et tient à jour des documents faisant état des législations encadrant des enjeux spécifiques des droits humains dans le monde. Ces documents, destinés à être accessible à tou.te.s, servent également à nos travaux de recherches. Chacun.e de ses membres opère une veille hebdomadaire afin de garantir que les informations que nous communiquons soient le plus à jour possible.

Solène Paris

Co-Responsable du pôle droits humains et Chargée du droit de l'environnement

Présentation

Je suis étudiante en licence de Relations Internationales à ESPOL. J’ai toujours été passionnée par le journalisme et les Relations Internationales. J’ai eu la chance de pouvoir effectuer plusieurs stages, tel qu’un stage de Rédaction chez Sud Ouest, mais aussi un stage en tant que Reporter World Forum 2023. Ce stage au World Forum for Responsible Economy m’a permis de comprendre à quel point il est important pour les entreprises d’effectuer une transition pour un meilleur développement à l’échelle internationale. Je trouve cela très important, en tant que jeune, d’être conscient.e et actif.ve dans ce combat qui nous touche tou.te.s. Le droit de l’environnement n’est pas négligeable.

Ismaïl Toulgui

Co-Responsable du pôle droits humains et Chargé des droits LGBTQIA+

Présentation

Étudiant en troisième année d’une double licence de droit international et de science politique à l’Université de Versailles Saint-Quentin, je nourris un profond intérêt pour le droit international des droits de l’Homme. J’ai rejoint durant ma deuxième année une clinique juridique, RefWar, axée sur la réflexion à une meilleure protection internationale des exilé.e.s de guerre, ce qui a confirmé mon ambition de me spécialiser dans la problématique migratoire au sein des affaires et de la justice internationales.

Pietro Baldin

Chargé État de droit et libertés fondamentales

Présentation

Je suis diplômée en sciences politiques sociales internationales de l’université de Bologne (Italie) et je poursuis actuellement un master Human Rights and Multilevel Governance à l’université de Padoue (Italie), avec une période d’étude Erasmus à l’université Complutense de Madrid. Mon mémoire de licence portait sur les droits des femmes en Afghanistan, ce qui a mis en évidence mon engagement en faveur des questions de genre. Actuellement, je concentre mes recherches de master sur la justice transitionnelle en Espagne, combinant ainsi mes passions pour les droits humains et la compréhension des processus de démocratisation dans les contextes post-dictature. Cette perspective oriente mes recherches vers une compréhension plus approfondie de la justice transitionnelle et de son impact sur l’État de droit.

Hermine de moissac

Chargée des droits des femmes

Présentation

Je suis actuellement en première année de Master in Human Rights and Humanitarian Action à l’École des affaires internationales de Sciences Po Paris. Particulièrement intéressée par les questions des droits des femmes et des droits des enfants, je suis actuellement à la recherche de stages dans ces domaines pour mon année de césure. Je suis diplômée d’un bachelor, que j’ai aussi réalisé à Sciences Po, avec une focalisation géographique sur l’Amérique latine et la Péninsule ibérique. Dans ce cadre, j’ai eu la chance de partir étudier une année à Salamanque, en Espagne.

Fatou Diouf

Chargée du droit de l'environnement

Présentation

Diplômée d’une licence en Relations Internationales à ESPOL, je suis actuellement auditrice au Conservatoire National des Arts et Métiers en master 1 de Management des Risques QSE et RSE. À l’issue de ce master, j’espère pouvoir entamer une nouvelle licence en droit et un master en droit international privé. Un revirement assez important après avoir voulu poursuivre une carrière exclusivement dans le secteur de la défense des droits des enfants. À présent, je souhaite essentiellement faire de la recherche transverse à la fois sur la défense des droits des enfants et de l’environnement.

Maëlie Falgueirettes

chargée des droits des enfants

Présentation

Actuellement en deuxième année de Droit avec une spécialisation en science politique à l’Université Catholique de Lille, j’envisage d’effectuer un master en droit européen. Ayant toujours été attirée par les domaines liés à l’international, j’ai naturellement été conduite à m’orienter vers une licence qui, tout en étant formatrice par sa rigueur académique, est également enrichissante grâce à la diversité des matières enseignées, tant en science politique qu’en droit. Au-delà de mes études, c’est aussi par l’engagement associatif que j’ai pu acquérir de l’expérience, en participant à des actions caritatives ou en m’engageant auprès d’associations. 

Mathilde Fatome

Chargée des droits des exilé.e.s et migrations

Présentation

Étudiante en troisième année de licence de relations internationales à ESPOL à Lille, je suis très intéressée par la défense des droits humains. Engagée dans la vie associative depuis plusieurs années, j’ai décidé d’orienter mon engagement vers l’aide aux personnes exilées depuis un peu plus d’un an. J’ai été bénévole auprès des exilé.e.s dans trois associations différentes : Utopia 56, JRS France et La Cimade. Ces expériences ont été marquantes, car elles m’ont réellement ouvert les yeux sur les difficultés rencontrées par les exilé.e.s  et elles m’ont permis de développer des compétences en matière d’accompagnement et de défense des droits des exilé.e.s, et ont renforcé ma détermination à agir pour cette cause essentielle. 

Léa De Lemos

Chargée des droits des exilé.e.s et migrations

Présentation

Étudiante au sein du Master droit des organisations internationales à l’Université Jean Moulin Lyon III, mon parcours et mes rencontres ont façonné mon envie de travailler en faveur du développement et de la défense des droits fondamentaux. En effet, au-delà de mes études, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un stage au sein de la Direction des affaires européennes et internationales du Ministère de l’Intérieur et des Outre-mer. Une expérience enrichissante et passionnante qui a confirmé mon attrait pour le droit des exilé.e.s et le droit des femmes.

Lou Hugot

Chargée de justice internationale et droit humanitaire

Présentation

Je suis actuellement un double master entre Sciences Po Bordeaux et la National Taipei University. En plus de mon rôle dans GROW, je suis également membre de Deka Ewe, une organisation qui se consacre à l’amélioration de l’accès à l’éducation dans les pays en développement. Mon intérêt pour la diplomatie et son rôle central dans les relations internationales m’a amenée à participer activement à de nombreuses sessions proposées par le MUN de Sciences Po. Je souhaite poursuivre une carrière dans des rôles diplomatiques ou géopolitiques, en particulier ceux liés aux régions qui me sont chères, à savoir l’Asie et l’Amérique latine. 

PÔLE PLAIDOYER

Le pôle plaidoyer effectue un travail de recherche sur des thématiques spécifiques en lien avec les droits humains. Il produit différents formats de contenus, des fiches, des articles, des infographies, etc. et rédige des rapports et policy briefs dressant des recommandations aux acteur.rice.s concerné.e.s.

Emeline DANDEU

Responsable plaidoyer

Présentation

Actuellement en Master 2 Droit international et européen des droits fondamentaux, cela a toujours été une volonté depuis le début de ma licence de m’engager dans la défense des droits fondamentaux. Intéressée particulièrement par la défense des réfugiés et des migrants, cette dernière année m’a permis de me spécialiser notamment sur les questions relatives au traitement des migrants en Libye. Les thématiques autour de l’esclavage moderne font également partie de mes sujets de prédilections. Ainsi, mon engagement au sein de GROW me permet d’approfondir ses sujets de manière enrichissante. Mes objectifs par la suite sont de me professionnaliser dans le domaine du plaidoyer ainsi que de la gestion de projets humanitaires. 

Chloé Artus

Chargé de plaidoyer

Présentation

Je suis en troisième année de licence de Relations Internationales (ESPOL, Lille) et, pour la finalisation de mon diplôme, je rédige actuellement un dossier de recherche sur l’influence de la langue dans la construction de l’identité au sein de la théorie du philosophe Charles Taylor. Je suis engagée dans plusieurs associations, comme Fridays For Future, Nous Toutes et Utopia 56, ce qui me permet de rendre le rêve utopique d’un monde respectant les droits de tou.te.s un peu plus concret chaque jour. En curieuse invétérée, il m’est difficile de choisir un aspect de la justice qui me passionne plus qu’un autre, mais je dirai que la justice sociale et les droits des personnes sexisées sont deux domaines dans lesquelles je m’investis spécifiquement.

Giada Canzut

Chargé de plaidoyer

Présentation

Je suis diplômée d’une licence en Relations Internationales et Diplomatiques de l’Université de Trieste. Actuellement, je suis dans le Master in International Security Studies de l’École supérieure Sant’Anna (Pise, Italie) et de l’université de Trente. Dans le cadre de la recherche pour mon mémoire, j’ai analysé différents conflits dans des pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, en retraçant une sponsorisation de l’autoritarisme Turc dans cette zone. Ainsi, j’ai pu associer mes intérêts à un territoire spécifique : celui du MENA, qui reste au centre de mes études. Particulièrement intéressée par le droit international, la résolution des conflits et ses effets sur les civil.e.s, d’ici au lien avec les droits humains. En plus, en abordant le droit international humanitaire, j’ai pu découvrir un nouveau domaine qui me passionne : la protection des prisonnier.ère.s de guerre. 

Emilie DELAHAIS

Chargé de plaidoyer

Présentation

Étudiant les Relations Internationales à ESPOL (Lille), je suis depuis toujours passionnée par la rédaction et animée par la volonté d’être utile, à mon échelle. Rejoindre GROW s’est rapidement imposé comme une évidence me permettant d’allier ces deux intérêts. Au sein d’ESPOL, j’ai été responsable du pôle rédaction du Caribou, association de sensibilisation à l’environnement, et j’ai effectué mon stage de licence à la mairie de Lambersart où j’ai pu rédiger un rapport préparant le prochain appel d’offres de la ville. Forte de ces expériences dans le milieu rédactionnel, j’espère apporter ma pierre à l’édifice au sein du think tank. C’est dans un milieu comme celui-ci que j’aimerais pouvoir m’épanouir, associativement et professionnellement parlant. 

Lucie FAYOUX

Chargée de plaidoyer

Présentation

Étudiante à Sciences Po Lille et à l’Université du Kent, je prépare un double-diplôme en sciences politiques et relations internationales. En parallèle, je suis une licence en Histoire de l’art, que j’essaie de relier à mon intérêt pour la défense des droits humains en situation de conflit en travaillant notamment sur la thématique de génocide culturel. Je m’intéresse aussi à la justice transitionnelle dans les sociétés post-conflit, à l’usage du viol comme arme de guerre et aux violations du droit des conflits armés.

Samantha FRARY--AUBERT

Chargée de plaidoyer

Présentation

Après avoir obtenu ma licence en Relations Internationales (ESPOL), je suis diplomée du Master (LLM) International Human Rights Law with International Migration. Passionnée par le droit international et les droits humains, j’ai décidé de me spécialiser dans le domaine de la migration après mon dossier de recherche de licence sur The Protection of IDPs under International Law – the case of Nagorno-Karabakh. Aujourd’hui, mes recherches portent principalement sur le droit des réfugiés, ainsi que le droit pénal international. Ainsi, mon mémoire de master se concentre sur The Place of Victims under International Criminal Law – A study of the application of victim participation in the ICC and its inherent hierarchy of victims. Le but commun de toutes mes recherches est de défendre les droits des personnes les plus vulnérables. J’aimerais par la suite travailler au sein de tribunaux internationaux, notamment la CPI, ou d’ONG défendant les droits humains et des réfugié.e.s. 

Perrine Ketelers

Chargée de plaidoyer

Présentation

Étudiante en double cursus entre Sciences Po Lille et l’université de Münster (Allemagne), je réalise actuellement un master en Paix, Humanitaire et Développement. Je m’intéresse particulièrement à l’étude des conflits et au Droit International Humanitaire. Au-delà de mon parcours académique, la protection des droits humains et la solidarité internationale au sens large ont toujours animé mes engagements personnels. Au regard de mon intérêt pour les droits humains et notamment du droit des réfugié.e.s, je rédige cette année un mémoire de groupe axé sur l’intégration des migrant.e.s syrien.ne.s en Allemagne. J’ai par ailleurs rédigé mon mémoire de recherche de fin de licence sur la tentative de démocratisation de l’Afghanistan de 2002 à 2021 et plus particulièrement sur l’échec des résistances afghanes. 

Cassandra Mazzolini

Chargée de plaidoyer

Présentation

J’ai débuté mon parcours universitaire par une licence de Relations Internationales à ESPOL (Lille, France) qui m’a fait m’envoler vers les États-Unis pendant ma troisième année. Cette première expérience universitaire s’est conclue par la rédaction d’un dossier de recherche intitulé The Prevention of Conflict-Related Sexual Violence through education. The French case: between promises and actions. Actuellement, je suis étudiante à la Luiss (Rome, Italie), dans le master de Relations Internationales. Mes diverses expériences au cours des 4 dernières années m’ont permis de développer des intérêts de recherche spécifiques, notamment la protection des droits des femmes et des minorités, en particulier en période de conflit.

NAOMI OUATTARA

Chargée de plaidoyer

Présentation

Diplômée d’une licence de relations internationales à ESPOL (Lille, France), je suis aujourd’hui assistante comptable en alternance dans un cabinet comptable dans le cadre d’un BTS Comptabilité Gestion au Mans, ville où j’ai grandi. Anciennement engagée chez Amnesty International, je continue de m’engager pour les droits humains au sein de GROW en qualité de trésorière et au sein du pôle plaidoyer. Je m’intéresse particulièrement à la responsabilité sociétale des entreprises et aux dispositifs de restrictions des libertés individuelles, principalement en Europe et en Afrique.

Célia Vanwalleghem

Chargée de plaidoyer

Présentation

Étudiante en dernière année de Licence de Relations Internationales à ESPOL, j’ai la chance de partir en échange à Taiwan à l’Université Nationale de Taiwan. Cette expérience représente pour moi une opportunité d’approfondir mes connaissances sur la région Asie, notamment sur les grands enjeux de notre temps et de pouvoir poursuivre l’apprentissage de la langue chinoise. Depuis mon plus jeune âge, j’aime m’investir dans différentes associations, cela me permet d’avoir un impact concret sur le monde qui m’entoure. Ainsi, la richesse de la vie associative lilloise et espolienne m’a permis de m’engager dans le monde de l’éloquence à travers RVT ESPOL, de l’écologie avec Le Caribou et des droits fondamentaux. J’ai eu cet été, l’opportunité d’effectuer un stage au sein du service de diplomatie publique de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique à Paris, qui m’a donné l’occasion de travailler sur des projets très intéressants, notamment l’élargissement du public visé par l’Ambassade et la promotion de la diversité. 

PÔLE CULTURE

Il y a des moyens autres que les médias et les articles académiques pour en apprendre davantage sur les droits humains. Le pôle culture nous offre toutes les recommandations culturelles qui peuvent aider à nous éduquer et à nous informer différemment. Ce pôle offre également des articles qui mettent en lien la culture avec les droits humains, des podcasts, des interviews, et des conférences d’artistes engagé.e.s.

Mathilde Arnauld

Responsable du pôle culture

Présentation

Étudiante en troisième année de licence de Relations Internationales à ESPOL (Lille), je suis passionnée par la diplomatie et les questions géopolitiques, notamment concernant la région centrasiatique. J’ai d’ailleurs passé mes 6 mois d’échange à l’université Américaine de Bishkek au Kirghizistan. J’aimerais poursuivre mes études dans un master d’Études Asiatiques ou de Négociations internationales. J’écris mon dossier de recherche sur la construction du peuple dans le populisme de gauche en Amérique latine. 

Minhhang Barouk

Chargée de culture

Présentation

Je suis étudiante en troisième année de Licence de Relations Internationales à ESPOL (Lille). En 2022, j’ai eu l’opportunité de participer à l’organisation du Sommet Francophone Benvivo dédié à la bienveillance, ce qui a nourri ma réflexion sur les problèmes et les incertitudes liées au futur, que ce soit sur le plan environnemental, social ou politique. Cette prise de conscience m’a motivée à agir à mon échelle et j’ai décidé de m’engager auprès de GROW en tant que chargée de culture et traduction. 

Camille Grosseuvre‌

Chargée de culture

Présentation

Actuellement en 3ème année de licence de science politique européenne à ESPOL, j’espère intégrer un master de journalisme ou de relations internationales en Méditerranée et au Moyen-Orient. Ambitionnant depuis quelques années de devenir journaliste, j’écris un dossier de recherche sur les liens ambivalents entre journalisme et pouvoir politique.

Kelly Owona Doun

Chargée de culture

Présentation

Je suis actuellement étudiante en deuxième année d’une licence de droit français et d’un D.U en droit anglo-américain à l’université de Cergy en région parisienne. Anciennement bénévole à la Croix-rouge, je suis désormais engagée chez GROW en tant que chargée de culture. Je m’intéresse particulièrement à l’antiracisme, au féminisme, et à la justice internationale.

SECRÉTARIAT DE RÉDACTION

Le.a rédacteur.rice écrit un article et le secrétaire de rédaction effectue un travail de relecture afin d’affiner, de vérifier et de corriger son contenu. Il se met à la place du/de la lecteur.rice pour assurer des travaux précis et qualitatifs. Le secrétariat de rédaction fournit également des méthodes de rédaction.

Camille Grosseuvre

Responsable Secrétariat de rédaction

Présentation

Actuellement en 3ème année de licence de science politique européenne à ESPOL, j’espère intégrer un master de journalisme ou de relations internationales en Méditerranée et au Moyen-Orient. Ambitionnant depuis quelques années de devenir journaliste, j’écris un dossier de recherche sur les liens ambivalents entre journalisme et pouvoir politique.

Vannina BOZZI-ROBADEY

Secrétaire de rédaction

Présentation

Étudiant la Science Politique et les Relations Internationales à ESPOL, je suis très intéressée par la géopolitique et la gouvernance mondiale. Motivée par le fait d’acquérir des expériences intéressantes et enrichissantes, tant personnellement que professionnellement, je suis membre, au sein de l’école, de l’antenne d’UNICEF et de l’association ESPOMUN qui représente la délégation du Model United Nations d’ESPOL. Sensible à la justice socio-environnementale, le think tank GROW m’a semblé être l’organisme idéal pour concilier mon attrait envers la rédaction et la communication ainsi que mon intérêt quant aux droits humains et environnementaux.

Camille COTTAIS

Secrétaire de rédaction

Présentation

Originaire de Nantes (France), j’étudie et vis au Canada, où j’ai fait une licence en études féministes et de genre et sciences politiques à l’Université d’Ottawa. Je suis actuellement en master avec thèse en études féministes et de genre dans cette même université. Ma thèse porte sur les perspectives féministes sur l’anorexie mentale. J’aimerais par la suite poursuivre en doctorat en sciences politiques afin d’enseigner et de faire de la recherche au Canada dans ces deux domaines. Mes intérêts de recherche portent, entre autres, sur les femmes et les minorités sexuelles en politique, les théories queers, les études sur le handicap, les « fat studies » et de manière plus générale les questions de corporéité.

Jeanne DELHAY

Secrétaire de rédaction

Présentation

Diplômée d’une licence en sciences politiques à ESPOL, je fais un master en International Security Studies à la Charles University de Prague. J’ai eu la grande chance de réaliser mon erasmus à l’Université Masaryk de Brno en République Tchèque. Mon mémoire de licence porte sur les conceptualisations du viol comme arme de guerre dans les relations internationales et l’impact que cela a sur son traitement par la Cour pénale internationale. Je porte un intérêt particulier pour la justice internationale et le féminisme.

Clémence HOËT

Secrétaire de rédaction

Présentation

Diplômée d’une licence de relations internationales à ESPOL, j’ai décidé de continuer mes études à Dublin dans un master International Politics à Trinity College. J’ai eu l’incroyable chance de faire un semestre au Liban, à l’université libano-américaine de Beyrouth, pour y étudier les politiques moyen-orientales. Ce semestre m’a changé à jamais, le Liban est un pays incroyable, avec une population tout aussi incroyable, généreuse et malheureusement vivant à travers de multiples crises (électricité, économique, politique, essence). J’ai décidé d’écrire mon mémoire de licence sur l’implication du Hezbollah dans la guerre syrienne, la délégitimation d’un acteur national de résistance.

Cassandra mazzolini

Secrétaire de rédaction

Présentation

J’ai débuté mon parcours universitaire par une licence de Relations Internationales à ESPOL (Lille, France) qui m’a fait m’envoler vers les États-Unis pendant ma troisième année. Cette première expérience universitaire s’est conclue par la rédaction d’un dossier de recherche intitulé The Prevention of Conflict-Related Sexual Violence through education. The French case: between promises and actions. Actuellement, je suis étudiante à la Luiss (Rome, Italie), dans le master de Relations Internationales. Mes diverses expériences au cours des 4 dernières années m’ont permis de développer des intérêts de recherche spécifiques, notamment la protection des droits des femmes et des minorités, en particulier en période de conflit.

PÔLE TRADUCTION

GROW a pour ambition d’être actif et visible au-delà de l’espace francophone. Ce pôle est en charge de traduire le travail des rédacteur.rice.s pour que le contenu du think tank soit accessible à un niveau international. Grâce aux traducteur.rice.s, tous nos contenus, sur notre site ainsi que sur tous nos autres supports, sont disponibles en anglais et en français.

Gabriel Capitolo

responsable traduction

Présentation

Diplômé d’une licence de Sciences Politiques Européennes à ESPOL en 2022, je suis actuellement étudiant du programme Erasmus Mundus European Politics and Society, Vaclav Havel Joint Masters Program. J’ai réalisé mon mémoire de fin de licence sur le thème de la corruption politique et la délinquance financière au sein de l’État français. Actuellement, mon MA m’amène à étudier à Charles University (CZ), Jagiellonian University (PL), Leiden University (NL), et Universitat Pompeu Fabra (ES). Ayant grandi en Amérique du Nord et Amérique Latine, je porte un intérêt particulier pour les relations de l’UE à l’international. 

Camille COTTAIS

Chargée de traduction français-anglais

Présentation

Originaire de Nantes (France), j’étudie et vis au Canada, où j’ai fait une licence en études féministes et de genre et sciences politiques à l’Université d’Ottawa. Je suis actuellement en master avec thèse en études féministes et de genre dans cette même université. Ma thèse porte sur les perspectives féministes sur l’anorexie mentale. J’aimerais par la suite poursuivre en doctorat en sciences politiques afin d’enseigner et de faire de la recherche au Canada dans ces deux domaines. Mes intérêts de recherche portent, entre autres, sur les femmes et les minorités sexuelles en politique, les théories queers, les études sur le handicap, les « fat studies » et de manière plus générale les questions de corporéité.

Marion Decoularé-Delafontaine

Chargée de traduction français-anglais

Présentation

Je suis étudiante en dernière année de licence en sciences politiques européennes à ESPOL (Lille). Passionnée par les enjeux environnementaux, la sécurité alimentaire, et le lobbying, je suis actuellement plongée dans l’écriture d’un dossier de recherche portant sur l’impact du lobbying sur les politiques environnementales européennes.

Samantha Frary--Aubert

Chargée de traduction français-anglais

Présentation

Après avoir obtenu ma licence en Relations Internationales (ESPOL), je suis diplomée du Master (LLM) International Human Rights Law with International Migration. Passionnée par le droit international et les droits humains, j’ai décidé de me spécialiser dans le domaine de la migration après mon dossier de recherche de licence sur The Protection of IDPs under International Law – the case of Nagorno-Karabakh. Aujourd’hui, mes recherches portent principalement sur le droit des réfugiés, ainsi que le droit pénal international. Ainsi, mon mémoire de master se concentre sur The Place of Victims under International Criminal Law – A study of the application of victim participation in the ICC and its inherent hierarchy of victims. Le but commun de toutes mes recherches est de défendre les droits des personnes les plus vulnérables. J’aimerais par la suite travailler au sein de tribunaux internationaux, notamment la CPI, ou d’ONG défendant les droits humains et des réfugié.e.s. 

Léa Grandemange

Chargé de traduction français-anglais

Présentation

Ayant eu un coup de cœur pour l’enseignement interdisciplinaire, j’ai d’abord passé une licence en Liberal Arts and Sciences à l’université de Maastricht (UM). Ma thèse a porté sur les justifications de l’utilisation des forces de l’ordre par le gouvernement français contre les mouvements de défenses des droits des personnes racisées et/ou musulmanes sur le sol français. Maintenant en Master de Governance of Sustainability à l’université de Leiden (UL), je continue un mélange de disciplines, allant de la biologie à l’administration publique en passant par l’économie, le tout concentré sur l’écologie et le développement durable.

Solange Meurier

Chargée de traduction français-anglais

Présentation

Je suis diplômée d’une Licence de Relations Internationales (ESPOL, Lille), et du Master d’Études contemporaines d’Amérique Latine à l’université Complutense de Madrid. Grâce à mon master, j’ai pu partir un semestre au Mexique à l’université Anahuac. J’ai rédigé un mémoire au sujet de la crise migratoire vénézuélienne en Colombie. Les questions migratoires, que ce soit intra-Amérique Latine ou de l’Amérique Latine vers l’Europe, m’intéressent énormément. Un autre thème qui m’attire est celui de la coopération internationale (à nouveau au niveau de l’Amérique Latine ou entre l’Amérique Latine et l’Europe).

Iman Seepersad

Chargée de traduction français-anglais

Présentation

Originaire de l’Ile Maurice, je suis diplômée d’une licence en Relations International de ESPOL (European School of Political and Social Sciences). Au cours de cette licence, j’ai eu également l’opportunité d’étudier à HGU en Corée du Sud. Actuellement, je suis en Master de Peace, Conflict and Security, délivrée par UNITAR et la Universitat Oberta de Catalunya, avant de poursuivre l’année prochaine un second MSc en Human Rights and Politics à la London School of Economics. Mon parcours à façonner mes intérêts pour le droit humain, et plus particulièrement dans l’intersection entre la défense des droits des enfants dans les pays en guerre et la résolution des conflits internationaux. Ainsi, ma thèse de bachelor portait sur l’utilisation stratégique des enfants soldats dans la zone MENA, un sujet que je compte approfondir dans mon Master actuel. Mes intérêts se portent également beaucoup sur les droits des réfugié.e.s, le droit des femmes, l’accès à l’éducation pour les enfants en situation précaire et en zones de conflits, la transition écologique dans les pays en développements tel que L’ile Maurice, et le traitement des minorités communautaires et les conflits interculturels.

Greta Aurora Zottoli

Chargé de traduction français-anglais

Présentation

Mon parcours éducatif comprend une maîtrise en relations internationales avec une spécialisation en diplomatie de l’Université LUISS Guido Carli à Rome, en Italie. Avant cela, j’ai obtenu une licence en langues, cultures, littératures et traduction à l’Université La Sapienza de Rome. Je porte un intérêt particulier aux droits humains, avec un engagement spécifique pour les droits des femmes. En effet, mon parcours académique et professionnel est guidé par un profond engagement en faveur de l’égalité et de l’autonomisation. Cette passion a été éveillée lors de mes recherches approfondies pour mon mémoire de master, A Female Commitment to Europe: Fabrizia Baduel Glorioso – First Lady of Europe. En explorant l’histoire de la politique étrangère italienne, j’ai exploré le rôle de Fabrizia Baduel Glorioso, une syndicaliste italienne, et ses contributions à l’intégration européenne dans les années 1980. Témoigner de ses réalisations historiques en tant que première femme italienne à présider le Comité économique et social, puis à siéger au Parlement européen, a profondément résonné avec mon engagement en faveur des droits des femmes.

LES RÉDACTEUR.RICE.S

Au sein de GROW, tout le monde peut rédiger des articles. Les membres du think tank, quel que soit leur rôle dans l’association, peuvent soumettre des idées et rédiger, seul.e, ou à plusieurs. Des personnes extérieures au think tank peuvent également écrire des articles que nous pourrons publier.